Petite histoire, jolie histoire

Publié le par L*F

Après l'histoire de mon père, et quelques commentaires laissés par des amis, et une inactivité honteuse sur ce blog, j'avais envie de poster une belle histoire. C'est ice qui m'y a fait pensé. Ca pourrait être la suite de la mort de mon père.

Ma mère a une soeur ainée, cette soeur ainée a un fils, ce fils n'a pas de père. En effet, lorsque ma tante avec la vingtaine est allée vivre aux Etats-Unis, pendant un an, elle en est revenue enceinte de mon grand cousin François âgé aujourd'hui de 34 ans.  Après l'enterrement de mon père, François a du sentir une douleur insoutenable de nous voir pleurer notre père alors que lui le plus grand de tous les cousins n'avait jamais connu le sien. Le fait de penser qu'il est vivant quelque part, ou peut-être mort, mais de ne pas l'avoir connu, de ne pas savoir qui il est ce qu'il fait, ça devait le manger de l'intérieur. Malheureusement la maman de François n'était pas très bavarde au sujet de l'identité du papa, François avait donc simplement son nom prénom, et savait que la mère de son père était hollandaise, vous voyez un peu le cluedo. François avait déjà testé avec un ami  une recherche poussée sur google et avait trouvé des traces, mais je crois qu'à l'époque il n'avait pas osé allez plus loin.

Pendant la semaine noire, il me demande discrètement si je pouvais chercher ça, sans vraiment me dire au départ l'identité de la personne qu'on cherchait, moi j'ai rien dit aux autres, fier d'être le lycos au poil brillant, j'ai attaqué tous les moteurs de recherches sans succès, j'ai réuni tous mes efforts (plutôt maigres) pour accomplir la tâche inachevée, et c'est finalement après persévérance et persévérance et après l'avoir entendu dire quatre à cinq fois "non mais laisse tomber c'est pas grave"  mais j'avais compris ce qui se passait dans sa tête. Donc après un ultime effort à l'aide de Copernic et gallilée et une 15ème recherche sur des mots clés tordus, on est tombés sur la page au Costa Rica d'une agence de tourisme avec des listes d'emails sans fin. Dont une qui correspondait au nom de notre recherche. Soulagement, mais excitation, maintenant comment attaquer le taureau? Les premiers mails font moins de 10 mots, balbutiement, hésitation, émotion, je le pousse un peu à chaque fois, mais je ne veux pas m'incruster dans cette relation qui ne me concerne pas, et après quelques mails, on comprend que c'est BINGO, on a tapé dans le mille, et François a trouvé son père. Alors séance photos, on sort l'APN, comme un gosse qui fait sa photo pour meetic, on a fait pleins d'essais, je me rapelle encore très bien l'entendre dire "non celle là il va penser que je fais trop de muscu", "non celle là j'ai vraiment l'air triste".

Aujourd'hui François est allé voir son père 3 fois au Costa-Rica, il y a découvert une belle mère, un petit frère et une petite soeur âgés de 10 ans environ, et un père dont il connaissait l'existence depuis longtemps mais sans jamais avoir pu le rencontrer.

Après avoir fait différents jobs de flics, gardiens de la paix, mon grand cousin travaille maintenant et pour 3 ans en tant que garde du corps de l'ambassadeur de France à Kaboul, Afghanistan, et lorsqu'il a le droit de sortir du pays dévasté, ça doit lui faire plaisir de savoir qu'il a encore ses deux parents qui l'attendent.

Raconter ça, on croirait une émission à la con de personnes qui cherchent leur parent, et qui les retrouve, mais là c'est l'histoire de mon cousin. Si j'avais pas regardé tous les FMAs et si j'avais pas été fan du manga, je ne dirai pas "c'est le prix à payer, c'est le principe de l'équivalence"

Mais de me dire que j'ai perdu mon père, et que lui a découvert le sien, ça m'enlève un poids du coeur, et si le message écrit en dessous peut vous aider alors mon père ne sera vraiment pas mort pour rien.

merci ice :)
 

Publié dans mylife.fr

Commenter cet article

Benjamin 21/09/2005 10:42

Je savais qu'il avait retrouvé son père mais qu'il était parti à Kaboul est une surprise pour moi... Je suis bien content pour lui!

Pierre 21/08/2005 16:38

Juste, une belle histoire.
Ni plus ni moins.
Pas très constructif je sais mais , je me suis contenté d'un sourire à la lecture de
cette aventure. C'etait juste ce qu'il me fallait.