Des nouveaux tons et demi-tons

Publié le par L*F

Tidadidadoum. Poum Poum Tschak tschakatoum.

Voic venu le temps de faire de la promotion audio :

Socalled
On commence par Socalled, roi du hip hop klezmer, ou rap yiddish, il commence ses chansons en yiddish au piano, puis passe à la boîte à rythme pour lancer le refrain, et enchaîne avec un solo de rap en coulant plus vite qu'Eminem accompagné par un nouvel instrument merveilleux qu'est l'accorodéon. Je vous le dit, Socalled est omniprésent, omniscient et pluriculturel. Il se fond, se moule, se découd et restructure. Il jubile quand le public s'anime et se met en 4 pour faire taper les mains par deux. Il blague, joue avec la scène, manipule l'ambiance et relance le show.

Je l'avais déjà vu 4 ou 5 fois avec David Krakauer (il faut dire que mon frère l'accompagne en tournée, ce qui facilite le renseignement pour les prises de rendez vous aux concerts) et pour la première fois je le voyais avec la petite troupe dont il est le maestro. J'ai déjà convaincu plusieurs amis à cette musique à plusieurs facettes, et soyez sûrs qu'une fois arrivés au concert, ils étaient contents du détour.
Ghetto Blaster - Album de Socalled
www.myspace.com/socalled pour avoir une écoute et un aperçu de l'homme, et de s'enivrer de quelques "you are never alone" avec la voix magique de Katie Moore.


explosion in the sky
Découvert il y a quelques années, introduit par Deepos mais réellement écoutés avec amour et passion depuis quelques semaines après les avoir récupérés sur le FTP de soixante : EITS. Je ne connais pas grand chose sur le groupe, et ne croyez pas que je vais faire les recherches pour vous! J'aimerai justement vous communiquer un virus d'une douceur rock et mélancolique qui me rappelle un Dark Project ou un Sigur Ros bien moins pleurant. De toute beauté, à alterner avec un Pink Floyd un jour de commémoration de tristesse, Explosion in the Sky, caresse l'oreille et adoucit les moeurs. Parti d'une annonce “Recherche: Groupe de rock triste, triomphant”, on arrive le soir d'un 4 juillet 99, fête nationale des Etats-Unis à trouver un titre exprimant les feux d'artifices pas toujours joyeux de la vie.
Excellent pour s'endormir, moins opérationnel pour le réveil, sauf Dimanches et jours de fêtes.


www.pandora.com pour retrouver les vibrations du Texas (à défaut de radioblogclub, en procès avec la SACEM)

Les Fatals picards
J'en avais déjà parlé, il y a  bien longtemps maintenant, les chasseurs schizophrènes qui critiquent tout ce qui bougent sont sélectionnés pour l'Eurovision. Picardia independanzia for the win ! Et un p'tit mot pour dire qu'ils ont sorti un nouvel album plein de reprise que j'ai pas encore fini d'écouter. Pas d'image, car ils feront suffisamment de vidéo et télé dans les jours qui viennent.

James Holden
Véritable génie de l'electro minimaliste, découvert dans un contexte et un style encore très particulier, James Holden a fait rentré une de ses chansons dans un lobe caché de mon cerveau d'où il m'est impossible de la déloger. Comme je ne connais pas grand chose de l'artiste, je vais pas m'étendre sur le manque de présentation que je peux faire de lui, mais plutôt vous envoyer goûter à son "the sky was pink", chanson merveilleuse du voyage au pays électro. En plein concert la chanson, tel un rêve, transporte, téléporte et ballade, on plane dans les jeux de lumières, on se shoote au décibel et au couics sonores avant de repartir à sauter sur les basses qui vont vibrer vêtements, muscles et globules. 2 semaines et demi après, dans un appart bien moins excitant que le Rex Club, le frisson est encore là.
Pochette de l'album de James Holden

www.myspace.com/iamtherealjamesholden pour découvrir quelques extraits, et il faudra fouiller un peu plus pour retrouver la vibrante chanson sus-citée.

En espérant vous avoir redonnés quelques décibels à retordre, rempli les yeux de larmes avant de gonfler vos oreilles de mp3 qui finiront indéniablement par vous faire suivre vos jambes à leurs concerts, et à ce moment là, vous pourrez me faire signe et je vous accompagnerai avec plaisir

Publié dans Musiquerie

Commenter cet article

juliette 25/03/2007 23:58

 
On se laisse transporter par ces douces musiques. ça change c'est agréable merci pour ces infos musicales !