Derniere ligne droite

Publié le par L*F

Comme dirait l autre, cette fois, c est vraiment le début de la fin!

me voici en direct du cyber café du terminal norte de mexico city, en attente de mon bus pour aller a Cancun, pour le FINAL ROAD TRIP, je sais ça fait peur. (clavier espagnol oblige, excusez les accents et apostrophes)

Avant d aller de l avant, reprenons depuis le dernier post:
Comme vous pouvez le voir, je n ai mis aucune photo a jour, parce que je suis un fainéant d abord, et également parce que je le faisais de l université, et que de la maison, c est lent et pénible. Heureusement mon beau frère est beaucoup plus assidu et a tenu son blog a jour avec quelques photos qui vous aideront a concevoir le tout : www.louisepailhes.com

Alors, après avoir récupéré la petite famille a mexico city, et que cecile bertrand et louise nous aient rejoint, nous sommes partis pour Oaxaca la rebelle, comme on a pris coutume de l appeler. Cette ville encore en mini guerre civile il y a si peu, offre une paisibilite incertaine maintenant. Les tags recouvrant quasi chaque mur du centre ont été repeints pour faire croire qu il ne s est rien passe, et un barrage de 20 CRS occupe encore chaque entrée piétonne vers le Zocalo (comprenez ici place centrale du centre ville). Nous avons eu l occasion donc de nous balader tranquillement, d aller voir l église santo domingo, son musée anthropologique sur les oaxacraignos. A quelques kilomètres de la se situe le site archéologique de Monte Alban, qui fut ma deuxième visite pyramidale, magnifique et impressionnant car en haut d une montagne avec une vue imprenable sur toute la ville de Oaxaca en contre bas. Enfin nous sommes allés lors d une excursion express avec Charles et Bertrand voir le plus grand et le plus vieil arbre du monde : j ai nomme el arbol de Tule. Impressionnant, stupéfiant et magnifique, les villages elfes de Tolkien n ont qu a bien se tenir! 54 mètres de haut pour plus de 2000 ans, 14 mètres de diamètre au sol pour le tronc, le vieux en impose, et devant cette force de la nature, le silence et le respect sont de rigueur.

Après une nuit de bus en 2nde classe avec mon frère (les gares secondes classes sont les gares du peuple, rien a voir avec les terminaux super luxueux pour touristes, ils ont une propriété très intéressante : leurs toilettes peuvent vous couper l envie de chier pendant au moins 4 ou 5 jours. Comme dirait Charles : "eh bien, j"en ai vu des chiottes degueus, mais je peux te dire que celui ci rentre direct dans mon top10")  après une nuit de bus donc, nous arrivons pile poile pour le lever de soleil (7 heures du matin) sur la plage principale de Puerto Escondido, avec une trempette matinale, premier bain pacificale pour Charles. Finalement la petite famille arrive et s installe au ptit hôtel, alors que mon frère et moi allons nous réfugier plus loin dans le lieu paradisiaque des cabañas buena onda (comprenait good vibe), îlot de tranquillité, au milieu des palmiers et des canadiennes surfeuses en string. Nous passerons la matinée du jour de Noël dans l eau a essayer d égaler les grands surfeurs sur la plage de la Punta de Zicatella, sans vraiment de succès.

Trois jours et deux nuits, avant de revenir sur Puebla, ce fut encore trop court, pour moi comme pour les autres, mais j avoue que les 29 degrés a l ombre n était pas optimise pour la petite peau blanche de ma nièce Louise qui fêtait ses 8 mois.  De retour a Puebla, nous irons voir le site de Teotihuacan, déjà visite en début d année pour ceux qui suivent, toujours aussi sympa. Cette fois ci j ai eu le temps de monter sur la pyramide de la Luna, qui avec celle du soleil entre dans le top3 des plus grosses/grandes pyramide du monde (après cholula et Keops).

Aujourd hui 29 décembre, j attends mon départ pour le road trip final, après 24 heures de bus pour cancun je savourerai un concert gratuit electro de l australien Anthony pappa avec les amis mexicains, avant de rejoindre Playa del Carmen pour le concert du nouvel an sur la plage, suivi de quelques jours a siroter des cocos au soleil sur la plage avec Clelio et les autres, puis le départ seul pour la grande visite des états du Yucatan, Campeche, Quinata Roo, puis Chiapas avant de revenir le 20 sur Puebla.

Le programme s affine mais garde une grande marge de possibilites, j ai déjà les idées de villes et sites touristiques a voir, avec entre autres, les pyramides de tulum, chichen itza, Uxmal, Palenque, les canions et chute d eau du Chiapas, l île de conzumel et son récif de corail très connu et la liste peut encore s alourdir. J ai ma tente et mon duvet, un livre et des fringues, et beaucoup de patience et d envie de profiter encore une fois, pour la dernière, des richesses de ce pays. J espère faire des rencontres, c est l avantage en partant seul, tu ne peux que rencontrer des gens, éventuellement si je trouve des potes internationaux, je ferai un bout de route avec eux, mais je préfère m en tenir a mon plan de route.

Je vais essayer, je dis bien essayer, selon les possibilités, de poster au moins une photo de chaque lieu, peu après l avoir quitte. Ainsi vous pourrez suivre plus ou moins en direct et avec des images mon final road trip.

Nouveauté : Les liens de feeds rss et autres sont maintenant disponibles et facile d accès en bas a gauche, pour ceux qui connaissent, ça leur permettra d être informe des qu il y aura un nouveau post.
On se retrouve au soleil :)

Publié dans Mexico

Commenter cet article