Une semaine

Publié le par L*F

Le concept de la semaine Mexicaine est assez particulier. D'abord, ça commence le lundi, et ensuite ça finit le vendredi, jusque là tout va bien. Selon la répartition des cours, on y va tous les jours, ou juste certains jours tout dépend de l'organisation de chacun. Perso j'ai choisis d'avoir cours tous les jours, avec des horaires relativement acceptables.



Lundi : Cours à 11h jusqu'à 15H, puis piano avec mes partoches fraîchement reçues, le soir fête à la maison organisée à 20h30 sur msn, 25-30 personnes, petite fête, mais sympa.
Mardi : Cours de 11h30 à 13H, Piscine, le soir fête chez Marie, française, avec un mix français, québec, mexique, norvège, usa.
Mercredi : Cours à 11h jusqu'à 15h, Piscine, tiki avec Clelio (c'est un bar) puis inauguration d'un bar avec les français du mardi, soirée plutôt calme : on se fait payer bière et soupe de langoustine.
Jeudi : Cours de 11h30 à 13h, Journée de l'université (12 octobre = découverte de l'amérique, UDLA = université des amériques) donc c'est la fête, défilés de filles en string dans l'école, bières, bungee jumping à 100 francs, concours de jongle, groupe d'électro funk, catch, c'est de l'évènementiel comme je l'aime. Ce qui est bien avec cette université, c'est que tout est toujours démesuré..
Ensuite tiki, pour changer, avec mon prof d'espagnol et les ricains de la classe.
Le soir, concert des Amigos Invisibles, groupe de funk latina bien connu ici (photos à venir), et puis galère avec une copine qui s'est faite arrêtée par les flics sur la route : 1gramme = 1400 francs, on lui rend ses papiers et elle peut repartir tranquilement.
Vendredi : Cours de 11h à 15h, 3 heures de foot sous la pluie avec des copains mexicains, la bande des potes du foot du vendredi, comme on les appelle. Partie qui s'est finie par un gros choc entre mon front et l'arcade sourcilière de Juan, que j'ai étalé par terre. Direction clinique de l'école, ça pissait par tout, j'espère qu'il va bien. Le soir, tout le monde retourne au tiki pour un open bar, moi jambes en compotes et un peu enrubé, je tacos et dodo à 23 heures.
Samedi : Rendez vous matinal pour aller au Pericos à 1 heure de Puebla (photo à venir aussi) faire de l'escalade : 25 mètres de descente en rappel pour commencer, puis en piste comme on dit. Le soir, soirée chez les allemands : Katja, Sylvie, et Axel.

voilà pour un aperçu d'une semaine plus ou moins comme les autres.

Sinon, ici chaque jour on assiste à une mexicainerie : un fait rigolo, étrange, bizarre, incompréhensible ou complètement farfelu :  vendredi par exemple, un des gardiens de la UDLA est venu nous demander d'arrêter de jouer au foot pendant l'orage, de peur qu'un des éclairs nous tombe sur la tête. La prévention, c'est bien, mais quand il y a des arbres partout autour des terrains, 2 paratonnerres par bâtiments autour des arbres, et que de l'autre côté du campus, il y a des entraînements de foot officiels, je me demande pourquoi nous, ça nous tomberait dessus.



Niveau notation espagnoliques : j'ai eu un 100 sur une présentation orale de Paris, ce qui me paraît, hum, correct. Mon prof d'espagnol écrit m'a dit que j'étais le meilleur élève de la classe, tout va bien..

Publié dans Mexico

Commenter cet article

cil.c 17/10/2006 19:21

mais quel frimeur ce picou...