Ah, j'oubliais !

Publié le par L*F

J'ai pas parlé de l'enterrement de ma cousine qui a eu lieu Jeudi, alors je vais rattraper cette erreur sans m'endormir sur le sujet pour autant. Cet enterrement, qui était mon troisième avait ça de bizarre que c'était celui d'une jeune fille morte suite à 3 ans de lutte acharnée contre le cancer qui a finalement gagné cette bataille perdue d'avance. Difficile donc de passer outre la jeunesse de la victime, le danger de la maladie, et l'injustice de la vie.



Pour ce qui est de la messe, en une semaine j'ai assisté à une messe catho pour un enterrement et une messe protestante pour le mariage et ça me fait penser que maintenant que je suis assez grand pour comprendre ce qui se passe autour de moi, je n'ai vraiment aucune attirance pour la religion. Etant jeune, j'étais là bas assez régulièrement au rythme des communions de mes nombreux cousins, et mon seul plaisir était de jouer à la Game Boy caché dans un coin. Aujourd'hui, je comprends et conçois que certains en aient besoin, mais bordel, les deux évènements m'ont paru comme un tissu de blablas, ça m'a fait un peu pensé aux Jedis qui ont besoin tout le temps de se balancer des "Que la force soit avec toi bobby!" à des moments où on n'en a nullement besoin. Cette espèce de croyance qui me fait penser aux sectes, des gens qui se reconnaissent, se comprennent, s'entendent tous sur un sujet commun, avec des rites qu'ils connaissent tous, des textes, des chants, devenus naturels dans leur éducation. C'est là que je remercie vraiment ma mère de pas m'avoir communiqué tout ça. Pour comparer ce que j'en ai vu, je préfère quand même les protestants qui sont plus simples dans leur croyance. De voir autant d'adultes manger un pringles en disant que c'est le corps d'un mec qui est cloué sur une croix dans les 4 coins d'une église alors qu'il a été prouvé que physiquement ce n'était pas possible de faire tenir un homme ainsi, ça me fait sourire, et peur à la fois. Tous ces rites, je les ai trouvé inutiles, je comprends que des gens en aient besoin, mais je regrette fortement d'avoir autant de cathos dans mon entourage et que ça m'oblige à supporter tous ces trucs. Je pense qu'on peut parler de la mort de ma cousine sans se demander pourquoi le seigneur ne l'a pas protégée. Et quand je vois le prêtre et ses adeptes, des hommes de plus de 50 ans, ma tante, ma famille, je me demande ce qui cloche chez eux pour qu'ils aient besoin de croire en un mensonge aussi énorme et pourquoi mais surtout comment, une religion, qui comme les autres reposent sur des faits impossibles peuvent rallier autant de gens à leur cause et ce à travers les siècles. Comme dirait ma mère, je n'ai rien contre les cathos qui sont dans leurs trucs, par contre j'ai quelque chose contre les cathos qui ont besoin de montrer partout qu'ils le sont et d'essayer de convertir ceux qui s'en contrecarrent.
J'ai pas assez étudié la ou les religions pour pouvoir démontrer point par point tout ce qui s'y contredit et toutes les absurdités qu'on peut y trouver, mais Deep0s avait commencé à m'en citer quelques unes et ça m'avait fait doucement rigoler.

Maintenant, je me demande pourquoi les gens ont tant besoin de croire en quelque chose, pour se rassurer peut-être tout simplement. Je vais continuer d'apprendre les rites des religions juives et musulmanes que je ne connais que très peu. Je pense pouvoir m'intéresser aux religions pour la culture qu'elles ont apporté sans s'intéresser ou se mettre à croire au culte qu'elles transportent.

Allez c'est décidé, je vais arrêter de médire, demain je fonderai ma religion, et si ça tombe elle aura un plus grand succès que mon blog ! et p'têt que j'en ferai un film, et si j'ai le courage de faire un p'tit plagiat, je l'appellerai life of bryan.

Publié dans Pensée maléfique

Commenter cet article

L*F 18/08/2005 11:31

qui me trackback? :(

fille de newton 26/05/2005 02:02

pourquoi est- ce qu'à chaque fois que je te laisse un message c'est en rapport avec la science? en tout cas je suis d'accord avec "Dinou" : tu oublies les autres crucifiés, car Jésus n'était qu'un parmi tant d'autres : souviens toi de la via apia et potasse un peu ton histoire gréco romaine plutot que de répéter des théories de gens qui voudraient un peu trop être présentés comme "celui qui a enfin détruit la théorie du Christianisme tout entier" en faisant des recherches plus qu'erronées. Bien pour toi d'avoir vu du Protestantisme et d'en louer l'authenticité. Pas de débat sur la Religion avec moi, je pense qu'on est plutôt d'accord... Le poing levé : Ni Dieu Ni maître

parasite 23/05/2005 11:12

la religion, ça ne sert qu'à endormir les esprits faibles en leur faisant croire que ce qui leur arrive est leur faute et qu'ils doivent expier leur péché si ils veulent que tout aille mieux.
ça sert à regrouper un tas de crétins hebdomadairement et exceptionnelement pour rappeler que nous ne sommes des crottes comparées à Dieu Tout Puissant qui lui, a pouvoir de vie ou de mort.
enfin, et pour finir, "comment croire en un Dieu qui ne contrôle pas ce qu'il engendre?" et surtout comment croire que quelqu'un est plus puissant que toi sur le déroulement de ta vie. tu es seul maitre de ton destin, le seul qui tienne la barre pour traverser la tempête de la vie et y'a personne, personne qui saura mieux que toi ce qui est bon pour toi.

Dinou 23/05/2005 09:42

Salut toi. J'entre tout de suite dans la vif du sujet. Euh... Croire en Dieu, ce n'est pas comme croire que 2+2 font 4 ou que les oiseaux sont capables de voler. Quand on dit que 2+2 font 4, on n'a jamais vu 2 pour autant, ni 4 d'ailleurs. On a vu 2 chaises, 2 lapins, 2 guignols, mais pas 2 tout seul. Ce que je veux dire au travers de ces exemples débiles, c'est que la foi, qu'on appelle justement la foi (fidelismo, fidèle), ce n'est pas tant une croyance qu'une espérance, et une fidelité à cette croyance. Il ne s'agit ni de convaincre, ni de persuader, juste de croire. Sans argument rationnel, sans démonstration physique, sans autres sentiments que l'amour. Pascal disait "la foi c'est Dieu sensible au coeur". Pas d'esprit de géométrie là-dedans, juste de l'espérance placée en une belle histoire. Maintenant, que dire aux gens qui ne croient pas? Bah rien, si ce n'est l'argument du pari du même Pascal dont je te conseillerais par ailleurs quelques lectures.
Quant aux idées selon lesquelles Jésus ne pouvait pas tenir sur la croix... je ne peux que dire que le supplice de la crucifixion était déjà pratiqué avant Jésus, qu'il a continué après, et que les membres sont encordés avant d'être cloués (quite à être gore).
Ceci étant, je suis entièrement d'accord avec ce que te dis ta mère. Inutile de tenter l'endoctrinement, laissons les gens faire ce qu'ils veulent, c'est la meilleure façon d'éviter les extremismes en tout genre sans doute... ou du moins espérons-le.