photos

Publié le par L*F

Convertisseurs dans la place, voici les photos :



L'arrivée en avion sur mexico avec son aeropuerto : benito Juarez situé au milieu de la ville vaut le détour, sur chacun des derniers virages on a l'impression que l'aile va gratter les immeubles.
Tacos al  Pastor le premier soir pour mon guide Alberto, il étudie en France à Limoges et me propose de dormir avec lui chez sa meilleure amie, entre ça, payer 80$ pour un safe hotel dans l'aéroport ou faire le trajet de nuit avec les sacs et mon teint touristique, le choix est vite fait. On a fait deux bars à mexico defe (districto federal) et puis ils m'ont droppé à la CAPO, terminal de bus pour puebla.

Les Mariachis sont les joueurs de musiques traditionnelles mexicaine, violons, trompettes, guitare, basse et chant, ils encensent des airs que tout le monde fredonne ou chante gaiement, si senor, claro que si.

Le mini Mariachi, plus jeune de la troupe, à chaque fois qu'il chantait, je cherchais la fille du groupe que je n'aurai pas vue, et en fait, bah c'était lui... Pas peur, il se ballade entre les tables avec le micro.






Size does matter? La bouteille de l'équivalent de sprite? 3,3Litres, mais bien sûr. La bouteille de Bacardi, je crois que là c'était un peu pour la frime, 3 litres tout de même, de quoi tenir l'après midi et la soirée en fait. L'inconvénient, c'est qu'il te faut 3 mains à chaque fois pour servir un verre, mais on s'y habitue assez vite.

J'ai remis cette photo en plus grand dans l'album de mexico, c'est à dire ici. sur la suivante (dans l'album) on voit de plus près ce qui se passe : les mariés dansent au centre d'un cercle où tout le monde tourne en rythme avec des animaux, ou des grands pots sur les épaules, on lance des confettis, on crie, on chante, c'est la fête. J'ai eu le droit de faire 3 tours de dindon, ma foi, mes mains s'en souviennent, l'odeur qui s'y incruste ne part qu' au citron. Là on ne voit qu'un des nombreux jeux traditionnels. Il y a avant ça un autre cercle fait de qui veut participer, et le chanteur lance une liste de personnes qui viennent successivement danser avec le marié ou la mariée : les frères, les oncles, les parents, et toute la famille y passe, ça tourne vite, mais ça dure bien longtemps. Deux - trois autres jeux traditionnels : les hommes forment un cercle à la manière d'une mélée autour du marié, debout sur une chaise qui tient un des rubans blancs relié à la mariée à 4 mètres de là. Les filles font une ronde autour, et viennent nous rentrer dedans gentiment pour essayer de le faire tomber, sans succès. Ensuite, c'est une ronde de mec qui vient essayer de nous pousser et de faire tomber le marié, là déjà, on se rapproche sérieusement du pogo / slam. Finalement on a gagné, leur amour est intact. La même équipe de mec a ensuite pris le marié et l'a lancé en l'air de nombreuses fois sur un air de musique funèbre, très symbolique. Enfin je crois que le dernier rite était le lancé de bouquet pour la mariée, après avoir fait semblant cinq fois de le lancer (en rythme avec la musique), le marié l'imite avec sa cravate dos à un groupe de mec qui n'en veulent.

Voilà pour une première journée à Puebla, un Boda traditionnel (comprenez mariage), comme 70% de la population en fait ici. Quant à la question du "c'était le mariage de qui?" le marié était le frère de l'ami de l'ami de l'ami de mon hébergeur.

J'ai pris mes premiers cours de danse traditionnelle mexicaine avec la cousine du marié, elle représente toute la chaleur et le charme du pays, en deux temps trois mouvements on était en train de danser collés serrés au milieu de la piste de danse, ma chemise s'en souvient, sur une chanson forte heureusement interminable on a tourné tourné et j'étais bien déçu de pas aller finir mes cours cette après midi pour la fin du mariage.

Publié dans Mexico

Commenter cet article

Dinou 09/08/2006 14:40

Je voudrais pas dire, mais y'en a quand même qui ont d'la chance !!!
Pendant ce temps là, nous on se pèle à Abbeville !!!!
Tssssss !!!!
 
 

machin chose 09/08/2006 13:12

Heureuse de te savoir en un seul morceau!....Et n'oublies pas de boire un etequile pour moi! ;-)