Les crises changent le monde - 1 an apres.

Publié le par -

Il y a un an jour pour jour, j'étais en Argentine, en train d'observer notre monde, sous tous les angles et à fond. Plutôt énervé par la situation, je m'étais lancé dans un buzz international de sauvetage du monde, avec un succès plutôt limité, un an après voyons pourquoi, comment et où on en est.

6 crises, Internet pour solution.

Des 6 crises que je nommais, tout ne fait que s'aggraver. Géologie, banques, crédit, espèces, alimentation, climat.
Ce qui est en crise ce ne sont pas des variables, ce ne sont pas des données, des statistiques ou des secteurs de notre monde commercial, c'est notre système en son ensemble.

Tout est lié, tout est interdépendant, et rien ne peut se régler de façon séparée, le problème est systèmique.

Finances
En juillet l'année dernière, on rigolait encore, avant septembre/octobre 2008. Aujourd'hui on dit que le pire est passé, en fait c'est parce que la crise n'est pas encore vraiment arrivée en France. Accrochez vous, parce que ça va pas être drôle.

Ne pas confondre l'urgent et l'important, c'est ce qu'on disait à l'époque, l'urgent a été réglé, avec des méthodes plus que criticables : lâcher d'argent par hélicoptères pour renflouer les banques fautives. Mais le problème c'est que la chaîne n'a pas fini de couler et la plupart des subprimes (origine de la crise) a beau être passée, les primes et autres prêts et échelonnage de remboursement de prêts sont encore à venir et les défaults (banqueroute) des payeurs sont toujours croissants. On n'est pas sortis de l'auberge de ce côté là, triste à dire, mais quand 2 ans après on n'a toujours pas réglé, changé les lois pour arrêter le massacre, c'est qu'on en a encore pour un moment.

L'important, l'origine du problème quant à elle est passé sous silence et alors que tout s'écroule comme un joli château de carte, une collection de dominos soigneusement alignés, les décisions manquent à l'appel. Rien ne bouge là haut, en haut de la pyramide. Ils ne savent pas repenser le système, ils ne réalisent pas, de toutes façons, c'est passé, c'était une mini crise, circulez il n'y a rien à voir.

Comme je l'ai écris plus tôt, repris des articles de lectures chez LEAP et Paul Jorion, c'est cet été que ça va péter, avec les 3 vagues scélérates, chômages, faillites et la fin du dollar et de sérieux problèmes pour la livre également.

Crédit
Tant que notre système marche à la pompe à crédit, le serpent se mord la queue, la partie de chaises musicales internationale continue tranquilement, et comme un fou lancé sur un surf en pleine descente, rien ne peut plus l'arrêter, c'est la fuite en avant. Il nous faut de la croissance, pour l'alimenter il faut de l'argent, étant déjà concentré dans les mains de ceux qui en ont plein mais en veulent toujours plus, il faut trouver d'autres personnes pour investir, c'est ainsi qu'on en vient à prêter aux pauvres, et à endetter tout ce beau monde, et puis un jour, on remboursera. Crédit et croissance sont liés, puisqu'il faut de l'argent pour faire de la croissance et que personne n'a d'argent, empruntons joyeusement! Associé à l'énorme machine de production de rêve : la communication, personne n'y échappe et chaque sortie vous remplit le cerveau des désirs, besoins et envies de consommation qui vous rendrons plus matérialistes et consommateurs heureux. Deux issues pour se débarraser du crédit tel qu'il existe aujourd'hui : les monnaies libres et complémantaires


Espèces, environnement, géologie
Ca va vite, très vite, les prévisions du GIEC et des climatologues se suivent et se ressemblent : pessimisme et réalisme à tous les étages : on va dans le mur. Comment réduire de 70% nos émissions de gaz à effet de serre quand ceux qui ont intérêt à ce qu'on continue à acheter leurs produits sont les puissants lobbys qui financent les gouvernements?
De ce côté là, ça bouge, la croissante verte pipo, une nouvelle bulle pour capitaliste enragés, où faire de l'argent pendant que le reste se casse la gueule. Il y a plein d'initiatives et ça bouge à une vitesse incroyable, mais c'est comme faire faire un demi tour au titanic, la machine est lourde, les frottements sont énormes et à la vitesse où l'on avance, en comptant l'inertie, c'est une gigantesque manoeuvre que cette transition énergétique.

J'ajoute un nouveau point, le côté géopolitique international, avec la modification du monde et des mouvements violents et multiples : Iran, Corée du Nord, Honduras... ça commence à chauffer à droite, à gauche et au milieu. En Europe, on se bat gentiment contre les terroristes saboteurs de TGV, les enfants dans les écoles et les cagouleux dans les manifestations.

Internet ou la liberté d'expression, Internet ou la conscience globale collective, Internet et je suis connecté au monde.
Internet ne sauvera pas le monde, l'homme se sauvera, s'il se réveille et constate les dégâts, mais Internet est un outil magnifique qui nous permet de mieux nous lier, échanger et partager sur tous ces problèmes dont les médias ne parlent que trop peu.


L'année dernière, c'était pour DAVSII que je postais ce buzz, maintenant on connait le plan du gouvernement, avec HADOPI, LOPPSI, HADOPI2 et autres. C'est quand un texte arrive au dernier rempart de la démocratie qu'il faut se poser des questions sur le respect des libertés de ce pays. Le gouvernement a peur. Et la peur, ça rend fou, ça fait faire des erreurs, et une obsession du contrôle. Continuons le combat de ce côté pour défendre nos libertés et garder cet espace de libertés inoui et improbable qui a révolutionné notre monde.

 
Il y a un autre monde, différent, rempli de diversité, constitué d'une multitude de systèmes différents et complémentaires, interliés mais auto-organisés, plein d'alternatives, des modèles nouveaux naissent alors que l'ancien modèle résiste et fume. Le titanic est touché, et malgré son étanchéité, il semble que les caves prennent sérieusement l'eau. Combien de temps avant que l'on parte pour le fond, encore une question à laquelle je ne peux répondre, mais ce qui est sûr c'est qu'il est trop tard pour vider l'eau des cales.

Certains modèles sont obsolètes, les business models sont dépassés, ce n'est qu'une question de temps avant qu'ils meurent, je parlais de General Motors et Ford l'année dernière, Microsoft fait partie de ceux là, comme EMI, Universal, ce n'est qu'une question de temps. Parce qu'ils sont dépassés, parce que l'alternative est plus intéressante, et qu'on finit par se demander comment on a pu faire pour les utiliser si longtemps et ne pas remettre en question leur légitimité et leurs prix exhorbitants. C'est la vie, l'évolution, c'est la destruction créative.. on ne peut aller à contre courant, et pour l'instant, il y en a qui rament sévère, au lieu de s'adapter ils ont choisi le contrôle et la résistance, bon courage.


Alter
Alors dès à présent, tissez vos liens, créez du libre, partagez vos richesses, échangez avec vos voisins, relocalisez votre consommation, tenez vous informés et arrêtez la télé. Stoppez les médias et la société de consommation, lisez les journaux indépendants et libres qui ne font pas partie de groupes contrôlés par les actionnaires. Libérez votre cerveau, respirez et ouvrez les yeux sur ce monde magnfique qui s'ouvre à nous, cette opportunité d'un monde meilleur dont nous rêvons tous.

C'est possible. C'est maintenant.


Et moi pendant ce temps là?
Demain commence la conférence internationale de développement durable pour laquelle je fais mon dernier stage, ici à Utrecht en Hollande. 333 chercheurs viennent présenter leurs travaux et partager leur connaissance pour savoir si nous avançons assez vite pour éviter le pire.

Fin septembre, j'aurai fini, et arriverai à un point crucial de mon histoire, la fin des études, l'entrée dans le monde tu travail.
J'ai pas envie d'entrer dans ce monde du travail, car je ne vis pas pour travailler et je refuse d'utiliser un système que je critique. Alors le mieux c'est de montrer la voie, et de proposer autre chose, une autre organisation, une façon de fonctionner différente. 

Alors il ne me reste plus qu'à me trouver l'activité qui me fera vibrer et vivre. J'ai déjà quelques idées, énergie, environnement, économie (les 3 croissannces Exponentielles en E), il y a de quoi faire.

Connecteur, Transitionneur, je continue mon organisation quotidienne du futur à ma manière, je tisse les liens, j'étends les réseaux, je rencontre, recommande et partage.

Afin d'avoir un petit feedback je m'en remets à vous, où est-ce que vous me verriez à partir d'Octobre?
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Dragan Matic 29/08/2009 21:59

Salut Zoupic,
Pour moi, ces solutions alternatives ne fonctionnent qu'avec des gens motivés et qui y croient. En ce sens, elles ne sont pas universelles et applicables pour l'ensemble d'une société. Ce ne peuvent être que des palliatifs.

zoupic 28/07/2009 23:10

Salut Dragan, Merci pour tes liens, après quelques lectures, il semble qu'on ait les mêmes objectifs et les mêmes analyses... J'ai lu aussi l'holoptisme, l'écosociétalisme et beaucoup d'autres alternatives. Aujourd'hui je crois beaucoup dans les monnaies complémentaires, à l'échelle communautaires qui permettent à chaque communauté de s'organiser comme elles le souhaitent avec leurs règles. Je crois que de la même façon qu'on ne veut pas d'une solution internationale appliquée partout (le capitalisme), il ne faut pas appliquer le même modèle partout, mais proposer des alternatives et laisser chacun développer, coudre, débrider la sienne à la taille de ses besoins. à suivre...!

Dragan Matic 25/07/2009 11:19

J'ai quelques articles pour toi, peut-être que ca te donnera des idées...http://holocratie.over-blog.com/article-34198616.htmlhttp://holocratie.over-blog.com/article-33895268.htmlpour les autres, tu trouveras toi-même, si tu es intéressé ;)Bravo pour ton site et continue comme ca.Mais, en vieille branche que je suis, je me permets de te donner un petit conseil: pense quand même à ton avenir immédiat (écoute ta maman).

Babou 09/07/2009 16:42

Je trouve un moyen d'être lu!!!Parler à internet ,est-ce que c'est comme parler à de vraies personnes?Pour le coté pratique, je te rappelle que mon aide cesse après le mois de septembre,ou ds les trois mois en fonction de l'avancement ds ton organisation pour subvenir à tes besoins.Tout cela ne m'empêche pas de t'aimer.Mam.