Il y a du nouveau dans l'tuyau

Publié le par -

L'histoire, la mienne ou la notre, avec un grand H n'est qu'une suite de pages qu'on tourne. Certaines sont larges et grandes, on y écrit de belles choses, on s'applique et on ne fait pas de ratures, d'autres sont gribouillées, mal écrites et finissent par être déchirées. Chacun, à son tour, de façon individuelle ou collective, concertée ou non, tourne une page lorsque le moment est venu.

Nous sommes en Mars 2009 et il y en a une grosse qui se prépare à être tournée. Celle de l'école, de ses 5 ans à droite à gauche, du statut d'étudiant, du BDA et de toute mon activité associative s'apprête à connaître le même sort que les précédentes.
Nous sommes en Mars 2009 et dans un mois j'attaquerai mon dernier stage, de 6 mois pour clôturer et valider mon diplôme de Master2 Evenementiel. A noter que vous pouvez désormais trouver mon CV en anglais sur ce site.

Devant derrière, à gauche à droite..
Derrière, 5 ans d'études à l'école, des bonnes années d'étudiant Parisien, 5 ans d'investissement associatifs, de projets, d'événements, de délires, d'expériences, de souvenirs. Après 3 ans au BDA, investi jour et nuit pour l'école, c'est aujourd'hui bizarre de penser que ce chapitre là, fait aussi partie de la page qui se tourne. Un mois pour finir mes activités de trésorier, passer la main et serrer des poignées. Le BDA, restera un gros morceau de mon expérience associative et mériterait un article à lui tout seul.


Philippe, Romain, Anne-Lise et moi - BDA 2008-2009

Nico, Marie Alix, Caroline Philippe et moi - BDA 2008-2009

A gauche à droite, les voyages et semestre en Amérique latine, inoubliables.

Devant :
Il me reste à finir le mémoire, "Quels sont les scénarios d'évolution des variables énergétique et environnementale d'ici à 2030", 4-5 dossiers, deux journées de partiels et je serai libre vis-à-vis de l'école.

Le stage :
J'ai presque validé un stage en Hollande, dans l'organisation de la conférence de recherche internationale sur le développement durable qui aura lieu du 5 au 8 juillet à Utrecht. Le rêve. De l'événementiel internationnal sur un sujet qui me passionne, et en plus en Hollande..
En parallèle, je pourrai développer des projets plus personnels au sein d'une fondation qui vise à communiquer et sensibiliser les différents publics sur le développement durable et ses possibilités.

A bicyclette à Utrecht

Holanda
Dans un mois donc, je repartirai pour au moins 6 mois vers un nouveau pays : je serai cette fois bien moins loin, en Hollande, afin de découvrir ce nouvel univers et de me lancer dans la vie professionnelle une bonne fois pour toute.

Le DD et moi
Le mémoire, ses questions et ses hypothèses, mes lectures, ma façon de penser et mon stage sont cohérents et vont dans une même trajectoire : "essayer de faire de ce monde un monde meilleur" par rapport aux challenges du 21ème siècle.

Demain, il sera donc question de voir quels sont les outils les plus performants et les plus pertinents pour remplir au mieux cette tâche de sensibilisation et d'actions.


Sensibiliser et communiquer sur le Développement durable
J'ai découvert hier un jeu fantastique : Climcity. Il s'agit comme tout le monde s'en doute, de reconstruire une ville au vert. En réalité, le défi que chaque joueur a est celui des politiques : réduire les Gaz à Effets de Serre (GES) de 50% tout en assurant une énergie renouvelable de 60% (3% aujourd'hui). Ainsi tour par tour vous avez des points pour effectuer un certain nombre d'actions pour augmenter l'énergie propre, réduire les émissions de GES et sensibiliser, adapter les infrastructures et les moeurs. Chaque tour vous pouvez regardez vos statistiques, émissions, énergie produite et analyser, rectifier votre stratégie. Il est intéressant de pouvoir se rendre compte et se familiariser de façon divertissante avec ces chiffres et de réaliser les consommations/émissions des différents secteurs : agriculture - industrie - bâtiment - transport - déchets. C'est ce qu'on appelle de l'edutainment : education + entertainment.

Clim city

L'intérêt fondamental est qu'il est basé sur 2 objectifs quantitatifs : les variables énergies et CO2, qui correspondent exactement aux variables à l'étude dans mon mémoire. Donc quand on se penche un peu sur le jeu, on comprend la complexité de la tâche, c'est à tous les niveaux qu'elle s'applique: citoyens, entreprises et pouvoirs publiques que le changement doit être fait, et le nombre d'actions et la stratégie doivent être quantis et qualis pour arriver au but fixer par le GIEC : réduire de 50% les GES d'ici 2058. A tester donc et à faire tourner!

Voilà pour une info rigolotte. Pour le flux de news finances / économie mondiale / alternatives au capitalisme, vous pouvez toujours suivre mon flux sur netvibes, mon ziki, ou sur facebook, page zoupic ou encore mon espace sur netvibes : www.netvibes.com/zoupic

Niveau lecture, j'ai finit le livre de Paul Jorion "La crise, des subprimes au séisme financier planétaire", j'ai repris le bon vieux "La era de Turbulencia" de Greenspan, ré-attaqué le Loup des Steppes d'Hermann Hesse et je me suis muni pour l'été des deux derniers livres de Kempf ainsi que The Black Swan. Toujours 3-4 bouquins en route en parallèle sur des sujets bien différents, c'est comme ça que j'avance. Vous allez me dire, ça fait un paquet de pages à tourner..










Quant à elle, la biographie du Che fait encore office de coussin réhausseur pour mon caisson de basse. Un jour viendra..

La page qui se tourne, enfin, d'ici un mois, c'est la vie à Paris d'étudiant. Je pars habiter avec ma copine chez ma copine à Utrecht et c'est donc, tout logiquement, une toute nouvelle page qui s'offre à nous. Cette nouvelle page sera composée de plein de chapitres, de sous chapitres, d'histoires dont seul l'avenir fournira l'encre prévue le moment venu.

presque presque

Voilà pour le tour d'horizon. Et puis comme je commence à être lourd avec mes métaphores filées de pages à tourner, on n'a qu'à dire qu'une fois encore, c'est le début de la fin..

Publié dans mylife.fr

Commenter cet article

Mathieu Bauer 02/07/2009 17:08

Qu'as tu pensé de Black Swan ? Je suis justement en train de le lire.

PhiL 04/03/2009 23:58

Alala Zoup, dommage d'avoir attendu le BDA pour passer du temps ensemble ! Que de bons moments passés à l'ISTEC, en dehors, en Argentine, et au final plein de bons souvenirs (les commentaires pas dingos, pas ouf, les soutenances, ... j'en passe mais je les retiens). Bonne continuation, de toute façon on se croisera encore quelques fois avant ton départ et j'espère pouvoir venir te rendre visite en Hollande pour mesurer tes progrès en néerlandais! Proficiat pour ce que tu as accompli ici et plein de bonnes choses pour tes projets là-bas.

NicolasM 04/03/2009 23:13

Bon .. Je viens d'échouer à clim'City malgré "des efforts remarquables" .... Ca me rapelle un bulletin scolaire. Trés bon jeu.Mathieu a raison, cette page là, elle, ne se tourne jamais !

Matthieudj 04/03/2009 23:02

Tu veux nous faire pleurer ou quoi mon zoupic?!Et n'oublie pas que la pages des apéros zoupiciens est en train de se tourner aussi! Ce fut l'une des plus belles de ma vie istecienne sache le!Content d'avoir partagé ces 5 années et ce semestre magique en Argentine avec toi!!!!Quant à la page de l'amitité elle ne se tourne JAMAIS! Souviens-toi en!Besos!DJ+

NicolasM 04/03/2009 20:41

Alala Mon zoup, Une page se tourne mais quelle bele page!! Que d'émotions, de moments, de -points de- vues... Au livre de nos vies se sera une des plus belles, j'en suis sûr et je suis "emotionné" (comme on dit au pays des caribous) d'avoir partagé cette page avec toi !PS : g mit un lien sur une flashmob à Utrecht aujourd'hui.PS 2 : J'adore le concept de ce nouveau Simcity.Bien à toi.