On fait quoi maintenant?

Publié le par -

Au boulot fainéant!

L'époque où on faisait travailler l'argent, c'est fini. C'était hype, classe, stylé, pratique, agréable, arrangeant, rassurant, tranquilisant, moderne, logique peut-être pour certains, mais c'est fini, OVER, finito, AUS, terminé, c'est du passé.

Maintenant, on arrête et on se remet au vrai boulot. L'argent pour l'argent, ça marche pas top, on l'a vu.
C'est fini, ça fait un moment que c'est fini, on est en 1788 et la révolution est proche.

Cette révolution certains l'appellent la déflation, ou l'hyperinflation, d'autres pensent qu'un rassemblement une réflexion et on repart comme en 40. On peut toujours rêver.

Ceux là n'ont pas réfléchi et remis en cause les vrais maux de leur culture.
Leur arbre est pourri à la racine, couper une branche ne redonnera que des pommes empoisonnées qu'on donne à bouffer au peuple.

Ceux qui rêvent ne sont pas jardiniers, ils ne voient pas l'arbre dans son ensemble mais simplement désirent la pomme sans limites, sans ouvrir les yeux, aveuglés par leur faim.

Le peuple en a marre, et ceux qui travaillent sur les branches en ont marre de se faire couper leur branche sans comprendre le problème.

Tant que vous n'aurez pas compris que les racines sont pourries et que les médias arrosent tous les jours avec de grands arrosoirs cette plantation maléfique, on continuera de couper des branches et de bouffer des pommes pourries, en en redemandant toujours un peu plus, voulant voler jusqu'à celle du voisin.


J'ai trouvé une graine, mais j'ai besoin d'eau. Vos arrosoirs feront pousser ces nouvelles familles d'arbres.

Nous n'avons pas besoin de tous manger sur le mien, on a tous des graines, on a tous des arrosoirs, plantez chez vous, aidez vous de vos amis, arrosez tous les jours, et cultivez, cultivez cultivez.

Montrez vos graines à vos amis, à votre familles, à vos voisins, et aidez les à cultiver. Replantons des champs, variés, différents, respectueux, solidaires, équitables, durables et ces premiers arbres s'élèveront jusqu'au ciel et pourront même toucher les étoiles.

Vous n'avez plus besoin de ces jardiniers qui vous entubent.

Nous savons tous cultiver la terre, il est temps d'arrêter de faire confiance à ces vendeurs de pommes empoisonnées.


Suis-je un arbre, ou sommes nous une forêt?

Publié dans Pensée maléfique

Commenter cet article