Piste de réflexion

Publié le par -

Petite vidéo qui peut amener à la réflexion sur l'intérêt de la société de consommation excessive et du travail. Je conviens aisément que ça puisse motiver les libéraux à penser qu'il faut remuer tous ces gens qui ne font pas d'activités productives inscrite dans le PIB, mais le raisonnement et le marketing de la Société générale de l'époque valent le détour :


Commenter cet article

Thom 12/08/2008 19:55

Sans partir dans l'excès et en gardant une certaine mesure à mes propos, je pense que bosser est une chose importante.Quand la nana dit à la fin, moi j'ai bossé toute ma vie, j'en peux plus, je suis vraiment contente de pouvoir faire la sieste et de pouvoir lire des auteurs que j'ai pas pu connaître; je moyennement d'accord.Par exemple, mon beau frère à bosser sur des pièces de frein pour le tram de nice. C'est un boulot chiant, ou la reconnaissance est pas très importante. Par contre, un jour, grâce à l'argent qu'il aura gagné, il pourra dire à sa petite louise en vacance dans le sud "tu vois louise, papa il a travaillé sur le tram, et c'est lui qui permet au tram de s'arrêter". Et grâce et ce petit travail rébarbatif et chiant, mon bof à permis à un tram d'exister, il évite des morts parce qu'il peut freiner.C'est pas dans l'intérêt des patrons de vouloir licencié des gens. Juste à un moment ils ont pas le choix.Si un jour je me retrouve RMIste, je pense que je préfèrai utiliser mon tps de façon utile pour les autres. Par exemple en partageant mon ressenti sur des choses par la chanson ou l'écriture ou autre je sais pas, après c'est chacun ses compétences dans un domaine. Mais être inactif c'est pas quelques chose de bien parce que au final, c'est égoiste. Vivre en se contentant du RMI, c'est être une personne assisté par des gens qui comme toi n'aime pas cette vie de merde ou tu bosses, mais il la font et ils perdent une partie de leur tune pour des gens qui se bouge pas et vive très bien comme ça.Je fais pas un discour sarcoziste, je vois ma collègue qui perd ses avantages et qui gagne moins en travaillant 35 heures plutôt que 30 heures parce que les APL et autre saute. Non, je dis juste qu'il faut travaillé un minimum et vivre un maximum avec tjs une perspective allant vers l'avant et qui permet à autrui de bénéficier de quelque chose. Faut penser au autre, au bonheur des autres et à son bonheur. C'est une question d'humilité et de reconnaissance.Je me souviens encore du marocain à la boulangerie qui disait au boulanger marocain "tu crois pas que je vais bosser pour payer des impôts, je préfères le black une fois de tanz et dealer un peu, tu devrais faire pareil cousin" et le boulanger de répondre "faut travaillé, faut travaillé, pour ta famille et pour la france, pour ton pays, pour les infrastructures et pour toi"A l'intérieur j'étais bouillant, j'avais vraiment envie d'insulter se mec parce que je me suis dit putain, moi je vais me creuvé le cul à bosser et payer des impots pour qu'un mec comme lui en profite, se la cool douce, et tu crois qu'il fera quelque chose pour moi? Quedal ouai!Je suis content qu'il y ai un vélam, une route, une rue piétonne, je suis content de payer des gens pour éteindre le feu quand grand mère oublie d'éteindre le gaz. Je suis content de pas payer des médoc quand je suis malade, par contre je suis moins content quand je suis soumis à une répression constante.Il y a des choses à changer, il y a du mauvais, mais il y a aussi du bon. La vie est faite ainsi, le tout est d'être ouvert d'esprit et penser à autrui.Mais après ça ne regarde que moi.