Douce France

Publié le par -

Vu sur lemonde.fr ce jour, la France est très en retard sur la stratégie de Lisbonne établit en 2000 :

"la France n'atteint que trois des quatorze objectifs identifiés par le Conseil européen" pour faire de l'UE l'économie la plus compétitive et la plus dynamique du monde d'ici à 2010.

Voici là où on est pas bons:

la France est
18e en termes de taux d'emploi,
19e pour la dette publique,
23e pour la croissance et
24e en ce qui concerne le taux de chômage des jeunes.

Petit jeu concours : pour chacune des 4 catégories au-dessus essayer d'imaginer quels sont les pays qui sont derrière nous (pour rappel on est 27).

Qu'est ce que l'on peut donc faire?

C'est toujours dans ces moments là que les grands cerveaux se choquent et s'agitent, provoquant des étincelles de génie, du neurone à l'état pur et la recette magique à la victoire se résume en 3 mots :

PRIORITÉ : ENSEIGNEMENT, RECHERCHE ET "FLEXICURITÉ"
Alors que les premiers paraissent clairs, j'aimerai m'attarder sur le terme intéressant de "flexicurité" et vous donner leur explication brillantissime :

Le rapport insiste également sur la nécessité de mettre en œuvre une réelle "flexicurité" qui n'a pour l'instant été lancée "ni dans son volet sécurité, ni dans son volet flexibilité".

Vous voyez maintenant là toute l'intelligence de ces gens, là où beaucoup auraient faillis, ils ont sû trouvé un nom étincelant pour un phénomène nouveau.

Je regretterai toujours le fait qu'on soit passé à côté de sexibilité.

Allez jeter un oeil sur l'article complet, on est pas en forme.

Publié dans Argentina

Commenter cet article

Thom 18/04/2008 17:23

humm.... roumanie, pologne, chypre, slovenie....turquie a non c'est vrai, c'est pas l'europe ça!