Ushuaïa, step 3

Publié le par -

Photos à venir... connexion et temps...

Ushuaia, Ushuaia ici Ushuaia.


Je me situe maintenant à très exactement 3040 km de Buenos Aires ou 13 800km de Paris. 1000km de l'antartique. La ville la plus australe du monde. Pour moi c'était un Shampoing, ou une connerie de Nicolas Hulot, maintenant, c'est juste un autre bout de paradis. C'est ici la ville où se retrouvent tous les voyageurs de l'extrême qui souhaitent dépenser 4000$ pour pouvoir mettre un pied sur le continent blanc.

L'horizon est fantastique ici, tout paraît plus grand, différent, les nuages de Magellan, poussières d'étoile s'ouvrent et se poussent continuellement pour parfois laisser passer des rayons de lumières walt disney. Ce matin un magnifique Arc en ciel nous a motivé pour une journée très gaye dans le parc national de Tierra del Fuego, la Terre de Feu.

En fait, vu qu'on est en été ici, ça ressemble à une station de ski des alpes en été pour le côté tourisme, décor et température. Mais le temps, la vitesse et le décor en imposent quand même beaucoup plus. On voit le Chili d'ici, c'est également le seul endroit ou l'Argentine a une côte avec un brin de Pacifique.

L'autre jour, on a fait une sortie en bateau dans le canal Beagles, voir le phare, symbole de la ville, les gros tas d'éléphants de mer étalés sur les rochers, les cormorans impériaux et autres espèces du coin. En traversant le détroit de Magellan pour venir, on pouvait également voir des dauphins jouant dans les vagues formées par le bateau. Des dauphins, noir et blancs à la manière des orques qui vivent dans ces eaux.

Météo

Le pelage doux du pingouin français exporté en Argentine se renouvelle. Mon lit ressemble à une cage de reptile.
On est à 85% de renouvellement épidermique sur les bras, 90% pour le visage, 78 pour les oreilles, alors que le torse et le ventre dépassent tout juste les 58%. Les cuisses et genoux un peu en retard annonce un éclaircissement vers mercredi-jeudi. Les pieds quant à eux suivent un régime un peu particuliers et ne sont qu'à 35%. On observe de manière générale une nette avance pour le côté ouest du corp ayant été le plus exposé. Je jongle maintenant entre crème apaisante et crème solaire kid 50, une sorte de nouveauté pour moi.

Glacier et la suite
Demain rebelotte promenade balladounette du côté du glacier. On part mercredi matin vers Punta natales (chili) avec Jason, Daniel&Rachelle (CAN) ainsi que Mike(UK), le mec qui pour la rando de 3 heures de ce jour a pris son sac avec tente et full package pour s'entraîner pour les 5 jours de rando que nous allons faire la semaine prochaine à Torres del plaine (Chili toujours). Me sentant un peu coupable de ne pas avoir de sac, j'ai donc ramassé un baton pour m'entraîner moi aussi.

Sorties & people
Ushuaia regorge de nationalités, hier soir on a accompagné francisco, portugais jusqu'à 5heures du matin avant son départ de bus vers la suite. Avec nous, Ezequiel, brézilien geek ingé système ainsi que Christophe français prenant un an pour faire un tour du monde suite à 5 ans dans la boîte d'ingé info qu'il a créé puis droppé après un ras-le-bol, son frère avait fait la Pampa à cheval..  Un couple d'allemand motard qui a acheté leur motos aux states et sont descendus jusqu'ici cherche maintenant à remonter jusqu'à Sao Paulo et revendre leurs motos là bas pour acheter leur billet retour. Tout le monde bouge, avec pour limite soit le temps, soit l'argent, soit les deux. Si c'est l'argent, il n'est pas impensable de s'arrêter quelque part pour bosser, le temps de renflouer un peu les caisses. L'antartique, tout le monde y pense, seuls quelques uns iront vraiment, mais l'hostal est rempli de posters et de cartes sur les espèces et le décor de là bas.

Ir y regresar
Finalement, on a mangé en 2 stops les 3040km qui nous séparent de la capitale, soit une semaine. On a traversé la Patagonie = 1/3 du 8ème pays le plus vaste du monde, deux france. Il y a un p'tit gout d'Australie ici, en 18 heures de bus, on croise deux bleds. La Pampa que je n'ai pas eu encore l'occasion de connaître est aussi le nom du livre que je lis en ce moment. Conseillé par mato, écrit par un historien, on y découvre un parisien qui vient vivre en Argentine cherchant l'eldorado et l'argent facile dans les années 1850. Mieux que le routard, c'est plus divertissant et complètement d'actualité, puisqu'à chaque chapitre, je découvre l'origine et l'histoire de 3 ou 4 des noms de rues qui m'entourent. Ainsi Urquiza et les autres prennent une autre signification que celle de la rue qui descend vers le port. De même, des parties de la culture, des gauchos, du maté, de la pampa ou encore de l'histoire des indiens sont expliqués et ça permet d'aquérir doucement quelques bouts d'une autre grande culture.

Pour la suite, ça se précise vraiment, le 5 jour de trekking, peut-être un bateau pour remonter un grand bout du sud du Chili, en passant par les fiords et autres paysages photogéniques, sinon je remonte par les terres. Les jours restants diminuant au rythme d'un toutes les 24 heures, je pense skipper pas mal de trucs pour profiter un brin de Valparaiso avant de rentrer fin février pour être prêt pour le début des cours.

Publié dans Argentina

Commenter cet article

Milouser 14/02/2008 11:56

Autant dire que tes photos et commentaires nous donnent plus que l'eau à la bouche. Pour ma part je pourrais essayer de te faire rêver, la je suis dans la salle info du sous sol, pas de soleil, pas d'impression de bout du monde et encore moins de neige fondue... Bref c'est la merde!Bon profite bien pour nous et reviens nous avec des milliards de photos (et de binche au cas ou).Grosse bise, on pense à toi.

Lorenzo Hillaire 12/02/2008 22:59

Pas mal ton petit voyage, demain moi je voyage à Louis Blanc, pas besoin de crème solaire! J'en profiterai pour prendre des photos et te les envoyer...lol.Bon je vois que pour toi tout se passe pour le mieux, ça me fait vraiment plaisir. Profites pour nous, car ici rien de bien excitant (Quai Ouest, Apéro, Canal St Martin, postichance dans le hall de l'Istec...) bref tu vois l'ambiance d'avant ton départ, bah c'est la même mais sans ta présence qui nous honnorait tout les vendredis après-midi.Demain c'est la soirée Inter école, on va voir ce que ca vaut, mais bon à mon avis, elle ne vaudra par le dizième de ce que tu vis là-bas. Ca va être la rrrRRREn tout cas "Z" sache que tu nous vend du rêve avec ton blog.Biz :)

Flore 12/02/2008 21:42

je vais pas dire que ca me fait plaisir, que tu sois crame au 2eme degre, mais j avoue que tu peux enfin savoir ce que j endure tout les etes. donc les recomandations maintenant sont: t-shirt blanc pour aller dans l eau, casquette qund tu es au bord, et creme a renouvele toute les 2h (attendre un min apres application pour aller dans l eau).je pense bien a toi..bisous