Puerto Madryn, step 1

Publié le par -

Un coucou de la plage de Puerto Madryn où je suis avec Jason, en terrasse sirotant une petite Warsteiner. Les photos ont été vite fait mise à jour, le problème étant qu'évidemment, les connexions sont pas dingues et que je perds pas mal de temps à resize les photos. A chaque fois en cliquant, sur la photo, vous arriverez sur l'originale dans l'album.

Le bus avec Jason
undefinedNous sommes donc arrivés Dimanche matin, après 18 heures de bus semicama, à 7heures du matin dans une ville complètement déserte à la recherche du Saint Hôstel. Après quelques cuadras, nous avons finalement trouvé notre bonheur au Retorno, p'tit hôtel familial à 38 pesos la nuit  dans un dortoir pour 6 (7€). Après une journée bronzette cramette sous le puissant soleil argentin, j'ai maintenant la belle couleur rouge/rose d'une écrevisse. Autant vous dire qu'on ne rigole pas avec le soleil argentin. J'ai voulu faire le malin comme  Jason, il a pris le premier coup de soleil de sa vie, et pour ma part je vais avoir le premier renouvellement de peau complet  de ma vie.

undefinedPuerto Madryn
 

Avant-Après les brûlures..
undefinedundefined









Après
donc cette journée de brulures, on a rencontré une germano-coréenne et une italienne vivant à LA depuis 3 ans, en vadrouille, on a essayé, sans succès de les faire se joindre à nous pour la location d'une voiture et la visite de la péninsule Valdès, patrimoine mondial blabla avec plein d'animaux. Le lendemain donc, conscients de notre échec, on est allés voir les pingouins de Magellan à Punta Tombo, des millions de pingouins très rigolos. Ridicules sur Terre, ils deviennent des vrais boss une fois dans l'eau, mais on rigole quand même bien de les voir se déplacer sur Terre.
undefinedDes miyons de pingouins

Voilà pour les histoires de 2-3 derniers jours. On attend le bus de 18 heures qui nous emmènera à Rio Gallegos, ville relativement useless, passerelle pour Ushaïa. On devrait y rester un peu plus longtemps, ma peau se remettant doucement en route. Je comprends enfin ce que c'est d'être blond/roux/peau fragile. Espérons juste que ça me fasse un beau bronzage d'ici quelques jours et que je puisse à nouveau bouger librement sans manquer de mourrir à chaque mauvais frottement. C'était zzzzzoupic en direct de Puerto Madryn, à vous les studios, dans les commentaires!

Publié dans Argentina

Commenter cet article

Komar 14/02/2008 16:48

Coucou tientien !!!Je vois que t'as déja bien vagabondé, j'imagine les séance de chinage, les discussions de bourratche dans la langue des greuu !!!! gra!!  weiiii !!!!!, les bouratche quoi ! les lendemains difficile avec 10 heures de car et une envie de chier de tous les diables.... Puis des moments d'exitation suite à à la montée de l'apérétif, du faisage de rien....Un tas de truc exitants, mon salaud !!!Au fait si t'as besoin je te file le mail d'un pote qui s'appel Mirsha, qui comme je te l'avais dit, est aussi parti en Argentine.skullmb@hotmail.comBibi est à plus tard mon pote.

mato 06/02/2008 01:01

Zoupic, t'en fais pas ca va passer les coups de soleil, crois moi..mais ceci dit fais quand meme gaffe a ces conneries!

louis 06/02/2008 00:28

Compère de tout en bas,Je vois que tu ne perds pas de temps !Garde de la place sur ton appareil photo pour Ushuaia, je crois que c'est magnifique !Have fun !bisous becs

Babou 05/02/2008 22:50

Picou,Pense à ton papa et prends soin de ta peau!Les mélanomes viennent avec les coups de soleil.Je suis le périple.Take care and have fun!

Lorenzo Hillaire 05/02/2008 21:40

Excellent "Z", tes histoires et ta plume nous font rêver!!!C'est très bien pour la germano-corréenne et pour la peperoni, c'est en perceverant que tu finiras par les avoir...Allé Zzzzzzzzzzzzzoupic on est de tout coeur avec toi, tu nous manques (ainsi que ton appart...)